Y’a pas à dire, ça a mal vieilli, Space Cowboys.

 

De retour des îles, François Hollande a enfilé le bleu de chauffe. En se déplaçant à Gandrange, dans les terres lorraines de la diagonale du vide, la pire, celle ravagée par le chômage, les restructurations et la mort de la sidérurgie, François Hollande voulait adresser un signe fort à l’industrie. Tous les symboles étaient de sortie : casque de chantier, visite d’aciérie et Martine Aubry au bras pour la première fois dans cette campagne électorale. La recette idéale pour se rabibocher avec l’usine et le monde ouvrier, qui ont vu débarquer pour l’occasion une meute de 160 journalistes et les Space Cowboys en costard. Reportage photo sur un air de Daniel Balavoine.

 

Par Sébastien Leban, à Gandrange et Thionville

 

Assisté par Martine Aubry, François Hollande célèbre une messe en l'honneur des fidèles de l'aciérie de Gandrange.

 

La CFDT a choisi une manière discrète de soutenir la Hollande.

 

«Je ne suis pas un héros» Vs «Le président normal»

 

Test concluant pour les casques anti-journalistes.

 

"C'est toi le chat"

 

Un nouveau cadeau à la con qui devrait prendre place aux côtés du taxi brousse sur le bureau de François Hollande.

 

"Merde, il s'appelle comment déjà mon directeur de campagne ?"

 

Enfin une nouvelle saison des caméras cachées de François L’Embrouille.

 

 "Dis Cortex, tu veux faire quoi cette nuit ?"

"La même chose que chaque nuit, Minus. Tenter de conquérir le monde"

 

Photos : SL, Textes : TP & PB

 

Forbidden

You don't have permission to access /index.php on this server.

La photo à la une

La fin de l'espèce (Gaëlle Pitrel)